Pour vous renseigner sur Cadre de Ville,
téléphonez au 01 40 26 14 66,
ou écrivez nous.

A l'usage unique de

Copyright 2004-2022 Cadre de Ville
Diffusion restreinte
03 février 2022

Marseille lance deux actions majeures de son PPA

Alors que le copil du PPA s'est tenu ce 31 janvier avec la ministre Emmanuelle Wargon, Ville et Métropole lancent l’élaboration du schéma d’orientations stratégiques et d'une stratégie de concertation et d'information. Suite à l'avenant au contrat en octobre 2021, le rôle de la Ville dans le pilotage du projet a été renforcé. En tant que coordinateur d'un groupement de commande qu'elle a formé avec la Métropole, c'est elle qui lance aujourd'hui ces deux actions majeures du PPA. Le schéma d'orientations, qui constituera une déclinaison opérationnelle du projet, devrait être arrêté en janvier 2023 et présenté au public. La Ville recherche deux prestataires pour réaliser ces actions.

La volonté des nouvelles équipes municipales de Marseille de participer davantage au pilotage de la mise en œuvre du PPA du centre-ville s'était traduite, à l'automne dernier, par la signature d'un nouveau pacte de gouvernance sous forme d'avenant au contrat. La Métropole Aix-Marseille-Provence co-pilote désormais la mise en œuvre du projet aux côtés de la Ville plutôt que du Préfet de région. Les deux territoires ont désormais la charge d'élaborer un schéma d'orientations stratégiques ainsi qu'une stratégie de concertation et d'information.

La déclinaison opérationnelle des objectifs du PPA

Le Schéma d'orientations stratégiques sera élaboré sur la base du schéma d'intention du PPA ci-dessous - réalisé par l'Agam en juin 2019.
PPA Marseille - Schéma d'intention.jpg

L'action n°1 du PPA (sur 11) vise à construire un schéma d'orientations stratégiques, qui sera le document de référence du pilotage du projet. En partant du schéma d'intention existant (cf ci-dessus), celui-ci doit constituer une déclinaison opérationnelle et multiscalaire des objectifs du projet, en intégrant et en enrichissant les conclusions des différentes études déjà réalisées, notamment dans le cadre de la préfiguration du PPA, mais aussi d'autres projets : OIN, Quartiers Libres, NPNRU...

Plusieurs de ces études ne couvrent qu'une partie du périmètre du PPA et devront ainsi être étendues, à l'instar du schéma directeur des espaces publics du centre-ville ou encore de celles effectuées dans le cadre du protocole de préfiguration du NPNRU (stratégies patrimoniales de peuplement/diversification/marché immobilier, méthode et organisation des Gestions Urbaines de Proximité, études mobilité, optimisation et mutualisations des équipements et services publics...). D'autres études, menées en dehors de ces grands projets, seront également intégrées : schéma directeur des équipements publics du centre-ville, plan local de mobilité déclinant le PDU à l'échelle du centre-ville, programme d'intervention pour la redynamisation économiques et commerciales...

Identifier de nouveaux secteurs prioritaires

Le schéma d'orientations stratégiques devra donc croiser et synthétiser les enjeux économiques, fonciers, règlementaires et environnementaux dans le respect des calendriers et de la gouvernance de chaque projet. Le comité de pilotage restreint du PPA, réunissant au moins bimestriellement ses 6 membres (adjoint Urbanisme de la Ville, élu métropolitain, 2 DGS et 2 représentants de l'État), pourra s'en servir à pour garantir une vision de long terme partagée par tous les partenaires, mais également à court terme pour accompagner les actions opérationnelles déjà engagées.

De plus, ce document devra établir une programmation urbaine en identifiant et en priorisant des secteurs d'aménagement clés.  C'est lui qui déterminera les îlots de la phase 2 des opérations d'aménagement, alors que quatre îlots, identifiés par le contrat de 2019, font d'ores et déjà l'objet d'interventions en lien avec la SPLA-IN récemment créée. Emmanuelle Wargon, qui animait le comité de pilotage de PPA ce lundi 31 janvier, a d'ailleurs annoncé que les réhabilitations des 2000 premiers logements, compris dans ces quatre îlots, étaient d'ores et déjà programmées.

Intervention d'Emmanuelle Wargon en marge du copil du PPA, le lundi 31/01/22.

Assistance générale recherchée

En vue de mener ces deux premières actions, Ville et Métropole ont signé une convention de groupement de commande (dont Marseille est coordinatrice) pour être accompagnées de prestataires. Approuvée par les conseils municipal et métropolitain en décembre 2021, la convention prévoit de dédier un million d'euros aux prestations en jeu, dont la moitié sera financée par la Ville, un tiers par l'État (par subvention à la MAMP) et un sixième par la Métropole Aix-Marseille-Provence.

Une consultation est donc actuellement ouverte. Elle contient deux lots. Le premier, visant l'accompagnement du pilotage du PPA, inclut l'élaboration du schéma d'orientations stratégiques et, en bons de commande ou marchés subséquents, sa mise à jour, la réalisation d'études préliminaires et de faisabilité ou de cahier des charges pour des études complémentaires. Le même prestataire assurera également des missions de pilotage et de coordination, comprenant l'élaboration et le suivi d'un tableau de bord général mais aussi des indicateurs d'évaluation de la mise en œuvre du projet. Enfin, il devra concevoir et animer les dispositifs d'information et de participation/co-construction.

Le second lot concerne la création visuelle des supports d'information et de communication en question, incluant l'élaboration d'une stratégie de communication, la conception d'un univers graphique mais aussi l'aide à la définition d'un nom pour le projet. Pour chacun des lots, le marché est conclu pour une durée de quatre ans, mais les principales missions forfaitaires, cruciales pour la mise en œuvre du PPA, seront réalisées entre avril et décembre 2022. La version définitive du schéma d'orientations stratégiques (qui sera toutefois mise à jour tout au long du projet) doit être arrêtée avant janvier 2023.

Imran Al Saadi-Despeisse

> Lire le PPA de Marseille ainsi que son avenant

Date limite de candidature : 28 février 2022
Accéder à la consultation